Navigation Menu+

Le risque de l’homéopathie

Le risque de l’homéopathie

L’homéopathie à depuis toujours été une source de débats et de controverses chez les gens. En effet, on ne sait toujours pas si cette médecine douce est vraiment efficace ou pas, ou pire encore si elle est dangereuse.

L’homéopathie n’est pas vraiment considérée comme étant une médecine traditionnelle. Mais malgré les controverses que cette dernière suscite, beaucoup la pratique encore et beaucoup l’utilise.

Définition et principe de l’homéopathie

Comme nous l’avons mentionné plus haut, l’homéopathie est plus assimilée à une médecine douce et non traditionnelle. La théorie de l’homéopathie est qu’il est possible de vaincre le mal par le mal. Cela signifie que le principe est donc de soigner un patient en lui donnant des substances d’origine animale, végétale ou encore minérale dans le but de faire provoquer ou apparaître les symptômes de la maladie que justement on veut éradiquer. Toutefois, un bon homéopathe saura que deux personnes atteintes des mêmes symptômes seront traités différemment. Pour quelle raison? Parce que le médecin doit prendre en compte le profil de chaque personne et les traiter au cas par cas.

Alors, l’homéopathe devra bien écouter son patient et être attentif avant de prescrire quoi que ce soit. Néanmoins, le principe reste le même, il cherchera à provoquer chez le patient les symptômes de la maladie en question. En faisant cela, les défenses et le système immunitaire de l’organisme du patient est stimulé et devra, selon les principes de l’homéopathie, combattre par lui-même la maladie, de manière naturelle.

Les risques de l’homéopathie

Beaucoup pensent que l’homéopathie peut remplacer carrément un traitement médical traditionnel. Mais en fait, il peut le compléter et non pas le remplacer. Donc, il faut rendre garde à ne pas se faire avoir, car l’homéopathie ne soigne pas des maladies graves, pathologiques ou aiguës. Généralement, les patients ne craignent aucun effet secondaire venant de l’homéopathie. Toutefois, il faut faire attention aux enfants ainsi qu’aux femmes enceintes qui se font soigner avec cette médecine douce.